Rechercher

>> Associations, culture & cadre de vie - Connaître Malemort / Présentation et histoire

Présentation et histoire

Bienvenue à Malemort


Si Malemort peut s’enorgueillir d’un riche passé historique et architectural, nombre de vestiges de notre ville n’ont pas résisté à l’épreuve du temps et des activités humaines. Grottes de Lacan, vestiges gallo-romains, Saint-Xantin, tours de Bréniges et quelques châteaux subsistent, mais il ne reste rien d’un riche passé moyenâgeux qui ferait aujourd’hui de Malemort l’équivalent des Turenne, Curemonte ou Collonges.
Sur les 1965 hectares de sa superficie, la ville conserve 350 hectares de bois et forêts et 630 hectares de surfaces agricoles. Cela fait de notre commune une ville verte, une ville à la campagne qui assume bien la transition entre Brive et la nature environnante, même si les 350 entreprises industrielles, commerciales et artisanales implantées à Malemort en font également une commune particulièrement dynamique au plan économique.
Malemort a plus d’une corde à son arc et nul doute que la promenade sur nos sentiers permettra, au détour d’un chemin, de voir ses différentes facettes ou d’imaginer le temps où Malemort était l’une des 3 principales seigneuries du Bas-pays ...
 
Malemort est situé à l’ouest de la Corrèze.
 
Elle est la quatrième ville du département par sa population (8.272 habitants au 1er janvier 2016).
 
Chef-lieu de Canton, accolé à Brive, sous-préfecture et première ville de la Corrèze, Malemort et ses habitants bénéficient, à leur porte, de toutes les infrastructures d’une ville importante. À l’inverse de sa voisine qui connaît une stagnation de population, Malemort se développe, la population y venant chercher un environnement plus calme et "plus vert", tout en bénéficiant de toutes les commodités de la ville de Brive.
 
En ce sens, Malemort peut apparaître comme "une ville à la campagne".
Aujourd’hui, la municipalité s’est inscrite dans l’avenir en misant sur l’investissement, la gestion raisonnée de ses dépenses et une ouverture à long terme avec la fusion « Commune Nouvelle » avec Venarsal.

Le village de Venarsal


A la porte de Brive, sur les hauteurs de Malemort, dans un cadre de verdure tranquille et agréable : vous découvrirez Venarsal. Ancien Archiprêtré de Brive, cette petite paroisse a, pendant plus d’un siècle, appartenu au canton de Donzenac. En 1891, à la demande des élus locaux, Venarsal a été rattachée au canton de Brive et aujourd’hui au canton de Malemort.
Le blason de la commune reprend les Armes de Madame Lestrade de la Cousse, qui est aussi marraine de la cloche de l’église.
Vous pourrez aussi découvrir dans une église rénovée en simples moellons du Pays, une Piéta en bois de bonne facture et les reliques, dont les bustes de Saint Martial et de Saint Barthélemy.
Ces deux saints sont les patrons des deux fontaines de la commune. La fontaine Saint Martial à l’entrée du Bourg et la fontaine Saint Barthélemy sur la route de Sainte Féréole.

Côté Sainte Féréole, s’étend le barrage de la Couze qui vous propose d’agréables promenades dans un cadre de verdure reposant.

Lors de vos promenades, quittez la R.N.89 et engagez vous sur cette route serpentine qui vous permettra de découvrir ce joli village de Venarsal.


 

Venir et se déplacer, facile


Malemort bénéficie d’une bonne desserte.
 
Les Malemortois peuvent prendre le train à Brive en direction de Paris, Toulouse, Bordeaux, Lyon et l’aéroport de Brive – vallée de la Dordogne.
 
Les autoroutes sont à nos portes et mettent Paris à 4 h 30 et Toulouse à 2h de notre commune, par l’autoroute A20. L’autoroute A89, dont le dernier tronçon permet de relier Bordeaux et Lyon complètement par autoroute.
 
Une rocade de contournement désengorge la traversée de Malemort par le Nord.
 
Enfin, la circulation dans la ville est facilitée par la présence de transports urbains. Deux lignes d’autobus relient les quartiers de notre ville à Brive.
 

Une situation idéale

 
Outre un petit patrimoine, les Tours de Bréniges et l’église Saint-Xantin et son Prieuré, notre commune ne figure pas parmi les villes les plus touristiques de l’Hexagone, même si le bourg ancien témoigne d’une architecture locale agréable. Les Amis de Malemort, marcheurs émérites, pourront cependant vous faire découvrir, à l’occasion de quelques belles sorties pédestres, la richesse méconnue des hameaux et de la campagne Malemortoise.
 
Cependant, notre situation géographique nous place à proximité de sites d’intérêt touristique majeur.
 
Le centre historique de Brive, les villages de Collonges-la-Rouge, Turenne, Aubazine, Ségur-le-Château, Beaulieu, Argentat, Pompadour, le Cause Corrézien et de son lac, les vallées de la Dordogne et de la Vézère ou encore le massif des Monédières sont à nos portes.
 
En moins d’une heure, les sommets du Cantal, Rocamadour, Padirac et l’ensemble des sites préhistoriques et moyen-âgeux de la Dordogne sont à notre portée.
 
Alors n’hésitez pas à passer nous voir, vous comprendrez pourquoi il fait si bon vivre à Malemort.
 

Malemort, ville active


L’économie est très présente dans notre ville à travers de nombreuses activités commerciales, artisanales et industrielles.
Toutes ces zones d’activité sont intégrées dans la ville.
 
Les principales zones commerciales se situent autour de l’hypermarché, situé au coeur même du bourg, le long de la route nationale 89 et plus particulièrement dans la zone du parc commercial du Moulin.
 
Les autres commerces, de nature plus traditionnelle, sont répartis au coeur de la ville et sur la route de Beynat (RN121).

Les entreprises artisanales, industrielles et de services sont implantées sur la RN89, dans la zone des Tours de Loyre, de la Rivière, Palisse et la Grande Borie. (voir notre rubrique économie pour les zones d’activité)
Malemort compte plus de 370 entreprises et 3100 personnes qui y travaillent chaque jour.